UN TRIBUNAL INTERNATIONAL POUR JUGER LES CRIMES CONTRE L’HUMANITE DE L’INTEGRISME (24 Octobre 1994)

Après avoir habilement, depuis deux ans ciblé les unes après les autres des catégories particulières de citoyens accusés de « soutenir la junte »,

Après avoir essayé de salir les intellectuels pour justifier leur forfait,

Après avoir réussi à tromper une grande partie de l’opinion public, des médias et des gouvernants, en légitimant leur violence par l’interruption du processus electoral enJjanvier 1992,

Après avoir même réussi à se faire passer pour des victimes et à forcer l’hospitalité de nombreux pays,

Les forces de la mort en Algérie – l’intégrisme est ce qui l’orientent, le dirigent et le manipulent – dévoilent aujourd’hui aux yeux de tous leurs faces hideuses et leur projet originel.

Chaque jour plus, elles tuent et détruisent.

Chaque jour plus, elles élèvent la barre de l’horreur : avant d’égorger ou de décapiter, on viole, on arrache les yeux, les membres, le sexe.

Ni les femmes, ni les enfants, ni les hommes de foi, ni les étrangers n’y échappent.

CHAQUE JOUR PLUS L’INTEGRISME APPARAIT COMME UN MOUVEMENT DICTATORIAL, SANGUINAIRE, INFRA-HUMAIN.

CE N’EST PLUS SEULEMENT DU TERRORISME, C’EST UNE GUERRE TOTALE.

Destruction du patrimoine économique et des fondements de l’Etat.

Intellectocide. « Purification »politique, culturelle, ethnique et religieuse.

Mise au pas d’un peuple entier. Isolement de l’Algérie du reste du monde.

LES CRIMES DE L’INTEGRISME SONT DES CRIMES CONTRE L’HUMANITE. NOUS APPELONS A LA CONSTITUTION D’UN TRIBUNAL INTERNATIONAL POUR LES JUGER.

II

Aucune circonstance, aucun pretexte, ne saurait les atténuer.

Aucune raison, aucun principe, aucune fin, aucune éthique -autres que totalitaires-

ne sauraient les justifier.

L’ arbre de l’intégrisme ne nous cache pas la forêt des commanditaires, algériens et étrangers. Anonymes, ils ne sont pas pour autant occultes.

En Algérie, il est facile de les identifier par la preuve du meutre : ce ne sont pas les caciques, les barons, les dignitaires ni les potentas de l’Ancien Régime du Parti Unique qui sont visés, ciblés, tués, exterminés mais ceux qui bien avant 1989, étaient leurs opposants. A commençer par le Président Boudiaf, assassiné après 30 ans d’exil, pour les avoir dénoncé comme « MAFIA ».

A l’Etranger, cela est encore plus facile : l’Internationale intégriste, encouragée, soutenue, armée par les USA dans la lutte contre le communisme, se recycle aujourd’hui pour empêcher l’avènement d’Etats démocratiques dans les pays de civilisation islamique.

Ces commanditaires qui agissent dans l’ombre, ne déresponsabilisent pas pour autant l’intégrisme algérien, son représentant principal, le FIS, et ses organisations miltaires, l’AIS et le GIA.

Car ce sont eux qui leur founissent des soldats, des mercenaires, et surtout une « cause » – l’alibi idéologique inespéré – capable de mettre une partie de la jeunesse au service de cette MAFIA de l’Ombre qui n’a qu’un souci : instaurer un nouvel Etat intégriste pour préserver et faire fructifier des privilèges colossaux acquis depuis 30 ans.

Populaire par le recrutement – comme tous les mouvements fascistes – le FIS est aussi un regroupement de féodaux, de gros commerçants, de gangsters du marché noir et d’aventuriers politiques liés à une MAFIA encore incrustée dans les appareils d’Etat, y compris sécuritaires, qui refuse de se démettre pacifiquement.

LA VIOLENCE EST CONSUBTANTIELLE DE L’INTEGRISME.

La preuve nous en est donnée chaque jour, en Afganistan, au Soudan, au Pakistan, en Iran, en Palestine, en Israël ou en Algérie.

Les écrivains Salman Rushdie et Taslima Nasreen comdamnés à mort, le Prix Nobel de litterature Naguib Mahfoud gravement bléssé à l’arme blanche, le philosophe Farag Foda assassiné,

combien de crimes et de sang faudra t-il encore pour que le Monde qui se réclame de toutes les libertés individuelles, reconnaissent enfin que l’INTEGRISME EST LA PESTE DE NOTRE TEMPS ?

Citoyennes, citoyens, artistes, intellectuels, militants, gouvernants du monde démocratique, vous vous demandez comment soutenir les valeurs de la démocratie et la République en Algérie :

CONDAMNEZ L’INTEGRISME, SES CRIMES, SES CHEFS, SON IDEOLOGIE !

ERIGEZ UN TRIBUNAL INTERNATIONAL POUR LES JUGER !

ET LE PEUPLE ALGERIEN S’OCCUPERA DU RESTE !

Isolez le FIS sur le plan international,

Refusez l’hospitalité à ses leaders,

Et les femmes, les travailleurs , les intellectuels et les forces militaires républicaines sauront imposer aux barbares un Nouveau Système Démocratique fondé sur les libertés individuelles et collectives, sur le pluralisme, le respect des minorités, l’alternance et le refus de tolérer le recours aux armes pour les conflits politiques.

Car le pôle démocratique en Algérie , ce ne sont pas seulement quelques partis ou associations encore désunis, mais le peuple algérien qui en refusant les diktats du FIS, s’est déjà prononçé pour la Démocratie et la Liberté.

Si une partie du pouvoir et des services de sécurité a fait alliance avec l’intégrisme, il est du devoir de l’autre partie, de s’allier avec le peuple algérien.

EN ALGERIE, IL N’Y A PAS TROIS VOIES, MAIS DEUX : CELLE DE LA MORT OU CELLE DE LA VIE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *