Fetah Ouzzani, le 19 Novembre 2004

Il y’a presque un an … … Hier soir (vendredi 26/12), au Saint André Des Arts à Paris, lieu mythique de l’image, nous fumes nombreux, de toutes les couleurs et de tous les ages, à nous déshydrater … tellement le reportage sur le pèlerinage d’Henri Alleg en Algérie était chargé d’émotions ! Beaucoup d’anciens étaient […]

ACID / Laurence Petit-Jouvet

Alors la voici l’Algérie que Jean-Pierre Lledo a dû quitter sous la menace du FIS. En la filmant avec les yeux de quelqu’un qui aime, il a réussi à transformer cette blessure intime, sa nostalgie pour ce pays, en une nostalgie plus grande, celle d’un monde meilleur.

HISTORIA / Francois Quenin

Quand on voit Alleg se déplacer dans un fourgon militaire pour se rendre dans les grandes villes où il vécut, on mesure combien ce rêve s’est éloigné à jamais.

CERCLE LIBERTAIRE / Mato-Topé Grands petits hommes

D’une grande honnêteté, Jean-Pierre Lledo filme à la première personne, impliqué dans le récit par la voix-off et également par sa présence à l’écran, surtout à la fin du film lorsqu’il s’agit de conclure. En fait, Lledo ne fait pas qu’accompagner Alleg, il vit avec lui le retour d’exil en terre algérienne qu’il a dû quitter sous la menace des islamistes.