Négationnisme : Je romps avec Riposte Laïque… (8 avril 2015)

Ayant fait partie des gens qui ont soutenu ce journal à qui revient le mérite, historique en France, d’avoir été un des premiers à montrer ce qui est devenu une évidence pour presque tous aujourd’hui : entre l’islamisme et l’islam il y a bien une relation, je tiens à faire savoir publiquement ma décision.

Ma rupture, définitive, avec Riposte Laïque, est motivée par l’article d’un certain Jean-Louis Burtscher, intitulé ‘’Chambres à gaz : je suis excédé par la nouvelle affaire Le Pen’’ [1].

Cet ‘’article’’ est une compilation de tous les ‘’arguments’’ du négationnisme concernant la SHOAH, dont, en France, le couple Faurisson-Dieudonné s’est fait le héraut.

J’ai écrit au directeur de ce journal, Mr Cassen, pour lui dire que j’en étais scandalisé, et je lui demandai de rectifier et de prendre position contre cet article. Sa réponse a été que cet article avait été publié dans la rubrique ‘’Point de vue’’, et que cela pouvait susciter ‘’un débat’’ qui ferait ‘’pédagogie’’, ma demande étant qualifiée ‘’d’inquisitoriale’’.

Par le passé, il m’était arrivé de défendre auprès de mes amis Riposte Laïque au nom de l’honorable ‘’liberté d’expression’’, quand il s’agissait d’articles ‘’litigieux’’. Mais le négationnisme n’est pas une ‘’question litigieuse’’, encore moins une question qui puisse faire ‘’débat’’.

La banalisation ou la négation de l’extermination de tout un peuple, idéologiquement justifiée, rationnellement programmée, et méthodiquement réalisée, commise au siècle dernier avec la complicité de l’Europe et l’absence de réaction des gouvernants du monde, est un crime aussi grand que le crime.

La liberté d’expression, comme toutes les libertés, a des limites. Et le négationnisme sera donc toujours la ligne rouge de mes fréquentations.

Dans l’attente d’un mea culpa de la rédaction de Riposte Laïque, qui seul pourra me faire changer d’avis, je tiens à faire savoir que je romps définitivement avec ce journal.

[1]http://ripostelaique.com/chambres-a-gaz-je-suis-excede-par-la-nouvelle-affaire-le-pen.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *