Mise au point de JP Lledo au Rédacteur en chef du quotidien algérien LIBERTE (25/05/2011)

Mise au point de Jean-Pierre Lledo

 En finir avec tous les délires !

Messieurs les Directeurs et Rédacteurs en chef de Liberté, vous dirigez un quotidien national au nom prestigieux et vous vous revendiquez démocrates.

Comment alors avez-vous pu publier un commentaire aussi complaisant du ‘’roman historique   »Derb Lihoud » (Quartier juif) d’un certain Saïd Kessal, journaliste par ailleurs à Echourouk, ce quotidien national en langue arabe bien connu pour ses obsessions anti-juives ?

Comment ne vous-êtes vous pas aperçu, qu’il s’agissait d’une simple resucée de deux fantasmes anti-juifs parmi les plus connus : le crime rituel des enfants (avec le sang duquel les Juifs feraient leurs galettes de Pâques), et la domination mondiale par le complot et l’argent, thème central des ‘’Protocoles des Sages de Sion’’ ?

Depuis le début de l’ère chrétienne, le premier a servi de prétexte à la persécution des Juifs. Quant au second, l’on sait depuis un siècle qu’il s’agit d’un plagiat d’un ouvrage de Maurice Joly dirigé contre Napoléon III, mais qui fut détourné par la police tsariste vers la fin du 19ème siècle, pour justifier les pogroms massifs de Russie. Les  ‘’Protocoles’’ racontent donc comment les ‘’Sages de Sion’’, réunis secrètement, comptent s’y prendre pour dominer le monde !

Liberté devrait aussi savoir que cet ouvrage reste, avec Mein Kampf, un des titres essentiels de l’édition du monde arabe,  ce qui a permis à ‘’l’écrivain’’, d’y puiser la source de son inspiration.

‘’Sacrifiés sur l’autel du rite talmudique attribué aux sionistes’’ !!! Liberté ne pourrait-il pas lui expliquer que le Talmud n’est pas un ‘’rite’’ ? !!! A l’ère du net comment peut-on écrire de pareilles inepties ?

Si l’on veut qu’un jour le monde arabe s’approche des rives de la démocratie, ne revient-il pas aux élites qui au moins s’en réclament, d’en finir avec tous les délires, notamment anti-juifs, générateurs de haine et surtout de crétinerie, sans quoi ses peuples seront maintenus dans une nuit sans fin ?

Espérant à l’avenir votre vigilance, mes salutations.

25 Mai 2011, JP Lledo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *