Les Inrockuptibles / Vincent Ostria

Chronique autobiographique d’un rapatrié d’Algérie très tardif n’ayant quitté son pays natal qu’en juin 1993, suite à la multiplication des massacres par les islamistes. Jean-Pierre Lledo raconte sa nostalgie, filme la vie caméra vidéo au poing. Journal de bord d’un exilé qui sillonne la France en montrant ses films précédents. Filmage brut, presque brouillon ; aux images de la France d’aujourd’hui se superposent les souvenirs d’hier (un ancien appelé avoue avoir torturé et le regrette). Sans effets de manche, Jean-Pierre Lledo fait un vaste tour de “l’algérité” en France. Un point de vue assez nuancé, de par la diversité des personnages rencontrés. Privilégiant les témoignages de pieds-noirs, qui ne sont pas tous des nostalgiques de l’Algérie française, le cinéaste fait pourtant des détours par la communauté arabe (enfants de harkis, filles de la deuxième génération, etc.). Riche exploration entre passé, présent, histoire et quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *