»La population n’est pas l’otage du FIS » – Interview de JP LLEDO – La Croix 27-01-1995

Des le moment où le FIS remporte les élections communales en Juin 1990, les medias occidentaux s’en entichent…  Et lorsque le 2eme tour des élections législatives qui allait donner au FIS la possibilité de changer la constitution sans passer par un réferundum ; est  annulé par l’armée, ces mêmes médias n’ont plus qu’une seule rengaine : le FIS é été privé d’une victoire, sa violence est légitime. Le point de vue des démocrates est méprisé, et il devient quasiment impossible de faire entendre un autre son de cloche, hormis l’Humanité, le Figaro, et La Croix…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *