Jean-Pierre Millecam, écrivain pied noir

Ecrivain algérien pied-noir, né en 1927 à Mostaganem.

« … Après Oran, toutes les villes, tous les villages d’Oranie se vidèrent de leur sang européen…
rejetons des pionniers ou d’hommes qui avaient trouvé sur place une situation en ordre, passée l’époque de la tuerie, des combats, des spoliations, ceux de la Conquête, évidemment, incapables de se dire que dans le démentiel holocauste du dieu Moloch aujourd’hui dénommé Histoire les fils paient pour les pères, les innocents pour les coupables, les peuples pour les princes… »

Extraits du roman :« Et je vis un cheval pâle ». NRF, 1978

 

« ….. Et la splendeur de ce sol sur lequel nous avons poussé….. devrait suffire à ramener à leurs dimensions réelles tous nos combats, toutes nos escarmouches, et à nous enseigner que si nous ne sommes pas à sa mesure, ce sol risque de nous refuser son ancestrale hospitalité, non plus seulement à nous-mêmes, mais aux cadavres que nos corps étaient destinés à fournir, et ainsi nous n’aurons même pas connu la volupté de nous dissoudre, au terme de notre vie, dans la terrible fraternité de la mort…..»

« Choral »NRF, 1978

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *