A propos du blocus de Gaza… (4 Juin 2010)

Certains croient que ce blocus n’est le fait que d’Israël.

Certains ignorent aussi que Gaza a une frontière avec l’Egypte…

Et que les militants ‘’pacifistes et humanitaires’’ pourraient forcer le blocus en passant par l’Egypte…

Mais ceux qui le savent ont déjà oublié que :

  • Ces militants ‘’pacifistes et humanitaires’’ ont déjà essayé il y a quelques semaines, de passer par l’Egypte. N’ayant ni couteaux, ni haches, ni revolvers, on ne leur a administré qu’une très sévère bastonnade. Puis ils furent renvoyés à l’envoyeur, par avion, en leur faisant payer le billet retour. Mais la Ligue Arabe et Mahmoud Abbas ne se sont pas réunis pour élever une vive protestation. La Commission des Droits de l’Homme de l’ONU non plus. Ce qui soulagea Golstone au calendrier déjà débordant.
  • Le blocus n’est pas une décision israélienne, mais internationale ! L’Etat de Gaza-Hamas est en effet considéré par l’Europe et les USA comme un Etat terroriste ! La prise de pouvoir par les islamistes du Hamas eut en effet une conséquence immédiate : l’élimination physique des dirigeants du Fatah et de l’Autorité palestinienne. Et ceux qui sont restés en vie le doivent à Israël où ils se réfugièrent. Mais ni l’Autorité palestinienne, ni la Ligue Arabe La Commission des Droits de l’Homme de l’ONU, ni Golstone ne se réunirent pour remercier ‘’l’entité sioniste’’.
  • Les premiers à craindre et à refuser la levée du blocus à Gaza, sont précisément l’Autorité palestinienne, et la Ligue Arabe ! Ce qu’a encore bien expliqué l’ex-Ministre palestinien de la culture Ibrahim Abrash (Interview à EURO-NEWS, le 2 Juin 2010), en soulignant que la position jusqu’au boutiste de la Turquie embarrassait fortement la Ligue Arabe : ‘’avec la fin du blocus de Gaza, le Hamas gagnerait son indépendance et c’en serait fini d’un Etat palestinien qui unirait ses deux parties, Cisjordanie et Gaza’’. Les premiers donc à s’être réjouis de la riposte isrélienne sont précisément l’Autorité palestinienne, et la Ligue Arabe. Mais en privé ! Ce dont a encore témoigné un autre palestinien, le journaliste Sami El Soudi, qui a ses entrées à la Mouquata à Ramallah. Car publiquement comme vous le savez on condamne ! Et l’on peut penser que, n’était-ce la crainte de voir se rétablir l’entrée d’armes venant d’Iran, de Syrie et d’ailleurs, Israël pourrait mettre fin pour sa part à ce blocus, ce qui serait un coup fatal à l’Autorité Palestinienne, du moins à la moitié de l’Autorité, qui du coup ne serait plus du tout une Autorité !

Ceux qui savent tout cela se gardent bien de dire aussi que l’Egypte est en train de construire un mur souterrain en acier pour interdire l’accès de son territoire aux Gazaouis par les dizaines de tunnels où, les nouveaux esclaves du Hamas, des jeunes gagnent leur vie et souvent la perdent aussi.

Pour autant la population gazaouie, souffre-t-elle ? De famine ? Certainement pas. Et ceci grâce non au pays frère arabe et musulman, l’Egypte, mais grâce à ‘’l’entité sioniste’’ ! Chaque jour d’énormes camions israéliens font entrer des produits pour l’alimentation et la construction, arrivés au port d’Ashdod, les seuls produits interdits étant les machines à fabriquer des armes et des fusées. Et pour ce qui est des grands malades, tout le monde sait que les hôpitaux israéliens leur sont grands ouverts.

Ce dont souffrent, surtout, par contre les Gazaouis, comme tous les musulmans du monde soumis à des régimes islamistes, c’est du manque d’oxygène, c’est de l’absence de libertés. Ni s’exprimer, ni créer, ni éditer, ni se réunir. Seulement subir la terreur au quotidien. Tout récalcitrant est traité de ‘’collaborateur’’ et immédiatement exécuté. Les jeunes eux n’étant autorisés à  ‘’s’éclater’’ qu’au sens propre.

Mais de cette grande souffrance-là, de cet asphyxie-là, de chaque instant, personne n’en parle, ni  l’Autorité palestinienne, ni la Ligue Arabe, ni la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU, ni la gauche du monde entier, ni les O’’N’’G pro-palestiniennes !!!

Car le vrai souçi de ces gens-là, ce n’est pas le bonheur des Palestiniens, mais l’obsession d’Israël.

Depuis sa réapparition comme Etat souverain, l’humanité n’en dort plus. Elle n’a plus sous la main son petit juif, son petit Jud, son petit Yahoud, sur qui déverser ses propres malheurs ou/et sa haine. Elle n’a plus ses 6 millions de Juifs à envoyer en fumée avec son entière complicité.

Jean-Pierre Lledo, le 4 Juin 2010.

Cinéaste algérien, témoin de la terreur islamiste du FIS et du GIA dans son pays, qui ont inventé un nouveau type de meurtre, l’intellectocide, dont furent victimes des centaines de romanciers, poètes, cinéastes, dramaturges, journalistes, théologiens, ingénieurs, sans parler de ces simples villageois ou citadins, le bilan s’élevant en quelques années de la décennie 90, à 200 000 morts, poignardés, égorgés, décapités, éviscérés, défoetusés, ne laissant plus qu’un seul espoir, celui de mourir par balles. Faut-il ajouter que l’Europe et les USA, ses gouvernants et une grande partie de son intelligentsia, n’ont cessé de soutenir ces deux organisations criminelles, et par extension l’islamisme mondial, qu’après la destruction des Tours jumelles de New York le 11 Septembre 2001, avec ses milliers de personnes qui, s’ils n’avaient pas été tués sur le coup par le choc des deux avions, moururent asphyxiés, brûlés, ou préférèrent se jeter dans le vide… Mais cette horreur, semble-t-il a déjà été oubliée. L’Iran peut annoncer tranquillement qu’elle se prépare à faire disparaître la fameuse entité, comme l’avait fait 6 décennies plus tôt l’illustre moustachu, et l’Europe et les USA, de décision différée en décision reportée, surseoit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *